Un bilan positif pour Euromaritime-Eurowaterways

Un des rendez-vous majeurs des industries maritimes et fluviales européennes

La troisième édition du salon Euromaritime-Eurowaterways, organisée à Paris /Porte de Versailles, a refermé ses portes ce jeudi 2 février sur un bilan positif. Organisé depuis sa première édition en 2013 par le groupe Ouest-France, l’hebdomadaire le marin et le GICAN, le salon professionnel européen Euromaritime-Eurowaterways a ainsi tenu ses promesses en terme de fréquentation et d’activité commerciale, confirmant l’événement comme l’un des rendez-vous majeurs des filières maritime et fluviale européennes.

250 exposants français et européens et quelques 5 000 visiteurs venus de 41 pays sont venus découvrir, du 31 janvier au 2 février 2017, les dernières innovations en matière d’industries maritime et fluviale. Lieu de convergence et d’innovation, Euromaritime-Eurowaterways a une nouvelle fois offert à ses participants les conditions idéales pour échanger sur les futurs équipements et services de la croissance bleue du XXIe siècle en Europe.

Grâce à un important programme de conférences très suivies, le salon a également contribué à une meilleure compréhension des problématiques stratégiques du secteur, telles que le shipping, l’énergie hydrolienne, les financements européens ou les solutions électriques des navires du futur.

A moins de 3 mois de l’élection présidentielle française, la politique s’est aussi invitée sur Euromaritime avec la présence de personnalités politiques de premier plan, dont le Premier ministre Bernard Cazeneuve, la ministre du Travail Myriam el Khomri venue signer le pacte de la filière navale de Saint Nazaire en présence du secrétaire d’Etat, Christophe Sirugue et du Président de la Région des pays de la Loire, Bruno Retailleau.  La veille, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Jacques Cheminade étaient également venus à la rencontre des acteurs de la filière maritime française et européenne.

S’il est encore trop tôt pour quantifier les retombées économiques de cette biennale professionnelle, les exposants ont d’ores et déjà largement déclaré que cette édition était un excellent cru porteur de signaux positifs et d’affaires. Ce succès repose notamment sur l’action « Keys Buyers » initiée cette année par les organisateurs, 70 acheteurs clés étant venus à la rencontre des industriels du secteur au cours de ces trois jours. Les rendez-vous BtoB organisés en parallèle par la CCI Île-de-France et le réseau EEN (Europe Entreprise Network) ont également contribué au dynamisme de cet Euromaritime-Eurowaterways 2017.

Quelques chiffres indicatifs sur l’Europe maritime : (Source : Cluster maritime français)

  • Le littoral de l’Union Européenne (UE) s’étend sur 68.000 km, soit trois fois plus que celui des États-Unis et la surface combinée de la ZEE de l’UE est de 25 millions de kilomètres carrés, soit la 1ère ZEE du monde.
  • Près de la moitié de la population de l’Union vit à moins de 50 km de la mer et ces régions maritime génèrent plus de 40 % du PIB de l’Europe.
  • Enfin, selon le rapport “Blue Growth” paru en 2012, l’économie maritime de l’Union Européenne représente 5,4 millions d’emplois (7 millions en 2020) et une valeur ajoutée brute de près de 500 milliards d’euros par an, les chiffres spécifiquement français sont de 300.800 emplois directs et 69 milliards d’euros de valeur de production.
  • 75 % du commerce extérieur de l’UE et plus de 37 % de son commerce intérieur sont transportés par mer.

Cliquez sur le lien pour visualiser les photos de la dernière session

Loading Facebook Comments ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here