Le secteur du textile habillement marocain en plein conquête du marché Européen

Maroc Export organise la participation des entreprises marocaines à Première Vision et à Apparel Sourcing

Une vingtaine d’opérateurs-exportateurs marocains du secteur du textile prennent part, du 7 au 9 février au Parc des expositions de Villepinte/ Paris , au salon Première Vision Paris, et au salon Apparel Sourcing du 7 au 9 Février à Paris-le Bourget. La participation à ces deux événements est organisée par Maroc Export en collaboration avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH).

Les deux salons se tiennent dans un marché fortement ciblé par les exportateurs marocains, avec une présence importante notamment des pays qui disposent d’une structure de production dédiée à la distribution en circuit court et limitrophes aux principaux marchés de l’UE comme la Turquie, la Tunisie, le Portugal, les pays du Balkan, l’Europe de l’Est.

Les deux salons se proposent d’être une réponse concrète aux nouveaux comportements de consommation en matière de mode, notamment par le sourcing de proximité, et ce en vue d’assurer l’approvisionnement continu des marchés. Devenus un maillon essentiel de la filière textile-habillement, ces salons constituent une plateforme de référence pour les participants marocains désireux de renforcer leurs exportations sur les principaux marchés cibles et de mettre en évidence les nouveautés, la diversité et la qualité des produits de textile marocains.

Les objectifs de participation aux deux salons sont de promouvoir une production textile (matières et produits) spécialisée dans le circuit court (actualisation et réassort) avec des atouts considérables notamment une infrastructure moderne et réactive (autoroutes, port Tanger-med), une proximité au premier marché mondial de la mode et un savoir-faire ancestral.

Il est à noter que lors de la dernière participation marocaine au salon Première vision manufacturing, le nombre de visiteurs professionnels a dépassé les 56.475  avec un Taux de rotation de plus de 50% et un nombre d’exposants qui a dépassé 1.898.

Les entreprises marocaines accompagnées avaient réalisé des commandes fermes de l’ordre de 7 millions de Dhs, des demandes de cotation au nombre de 148 et des demandes d’échantillons de 376. Tout ceci est le résultat de rencontres professionnelles avec plus de 526 contacts.

Quant aux Résultats indicatifs de la participation marocaine au salon Apparel Sourcing, on retient un nombre de contacts de plus de 69, originaires de France, Italie, Argentine, UK, USA, Algérie….

En effet, les consommateurs de l’Union Européenne sont de plus en plus mobiles et connectés, le rapport qualité-prix revient en force, la révolution digitale entraîne de nouveaux modèles de développement qui bousculent le paysage traditionnel des marques et des enseignes… c’est là que peut résider la valeur ajoutée du Made in Morocco qui répond déjà à toutes les exigences du marché mondial du textile.

Le secteur textile représente un secteur stratégique au sein de l’activité industrielle nationale par sa contribution aux agrégats du secteur (27% des emplois et 7% de la valeur ajoutée industriels), Dans le contexte de crise économique qui a touché ses principaux partenaires (notamment l’Espagne et la France qui absorbent près de 60% des exportations du secteur).

En vue de tirer meilleur profit de ses potentialités et d’y asseoir une croissance pérenne, l’Etat a développé une vision globale, intégrant aussi bien l’export que le marché national, un objectif poursuivi dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 (PAI).

Dans le cadre du PAI, le secteur du textile et de l’habillement s’est doté de trois premiers écosystèmes: denim, fast fashion et celui des distributeurs industriels des marques marocaines. La création d’écosystèmes dans ces filières favorisera l’émergence d’un amont textile compétitif et innovant, un indispensable de premier ordre pour une meilleure intégration du secteur et pour gagner en réactivité et en coûts logistiques dans l’approvisionnement des donneurs d’ordre.

D’autre part, trois autres nouveaux écosystèmes textiles dans les filières « Maille », « Textile de maison » et «Textile à usage technique » ont été lancés en octobre 2016. Les contrats de performance relatifs à ces écosystèmes fixent aux trois filières structurées des objectifs de croissance à horizon 2020 à savoir : La création de 16.763 emplois, la réalisation d’un chiffre d’affaires additionnel de 8,4 milliards de DH dont 2,75 milliards de DH à l’export ainsi que la réalisation de 20 projets d’investissements portés par des locomotives.

Un appui soutenu sera particulièrement porté à l’émergence d’un amont textile compétitif et innovant, afin de drainer davantage d’IDE, notamment chinois, et de développer des partenariats gagnant-gagnant.

De plus, le Maroc a enregistré une performance exceptionnelle sur le plan de l’export textile-habillement en cette année 2016. En effet et jusqu’à fin octobre 2016, les exportations se sont élevées à environ 28 Milliards DH, soit l’équivalent de tout ce qu’avait exporté le Maroc en 2013 et réalise ainsi la troisième meilleure performance Mondial après le Vietnam et le Cambodge.

Cette performance est réalisée grâce aux exportations sur le marché espagnol. A l’inverse des autres grands marchés de l’UE qui ont enregistré des niveaux de consommation négatifs, le marché espagnol se distingue en étant le seul marché à avoir enregistré une augmentation positive de l’ordre de 3,3%. Sur ce marché, le Maroc est le second fournisseur après la Turquie.

Maroc Export continuera sa quête des nouvelles opportunités pour le secteur du textile à travers l’accompagnement des entreprises exportatrices marocaines à plusieurs salons spécialisés, notamment le salon Première Vision Manufacturing dans ses différentes éditions, le salon Apparel Sourcing, le salon Blue Zone, à Munich , le Salon Heimtextile en Allemagne, le salon Evteks en Turquie, ainsi qu’à travers plusieurs mission BtoB au profit du textile technique, textile de maison et textile habillement.

Loading Facebook Comments ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here